Sophrodélène
Sophrologue à Longjumeau, Épinay sur Orge, Orsay et Paris-Saclay
Sophrologue à Longjumeau, Épinay sur Orge, Orsay et Paris-Saclay

Votre sophrologue, initiée aux TAC ( Techniques d'activation de la conscience) !

07 Fév 2022 Sophrodélène Actualités

Une semaine de formation

En janvier, j’ai eu le plaisir et la joie d'être initiée par les Dr Jean Becchio et Sylvain Pourchet aux Techniques d’Activation de Conscience. Ces deux médecins ont pratiqué l’hypnose durant plusieurs dizaines d’années notamment dans la gestion de la douleur et ont choisi de donner une nouvelle direction à leur pratique. AU début de notre 21e siècle, ils ont requestionné leur pratique, tout simplement.  «Qu’est-ce qui marche ? Et pourquoi ? », «Qu’est-ce qui ne marche pas, ou ne marche pas aussi bien qu’on le voudrait ? Et pourquoi ?». Et ils sont allés chercher des réponses aux «pourquoi» du côté des neurosciences. Et c’est ainsi qu’ils ont simplifié et modernisé leur pratique et formalisé les Techniques d’Activation de Conscience. Ils créeront avec deux autres passionnés, Pierre Lelong et Bruno Suarez, le CITAC pour former et promouvoir ce formidable outil.

Et les résultats sont là !

Nombreux médecins sont formés aux TAC (DIU à l’Université Paris-Saclay), et développent cette technique dans leurs services. Les soignants ont ainsi un outil supplémentaire à leur arc pour accompagner et mobiliser le patient vers davantage de confort.

Dans ces mêmes hôpitaux, de nombreuses études prouvant l’efficacité des TAC sont menées grâce à ce réseau toujours grandissant de soignants.

Confort et inconfort

Lors d’une séance de TAC, le soignant demande au patient quel est son «inconfort». La question ne porte pas sur la cause de l’inconfort mais bien sur l’inconfort lui-même dans le temps présent. L’inconfort désigne tout type de douleurs ou souffrances, qu’elles soient mentales, physiques ou émotionnelles. Ainis l’inconfort peut être une douleur physique ou une émotion (qui d’ailleurs peut s’exprimer par des sensations physiques) ou des ruminations ou une idée fixe.

Le patient a mal au dos. La cause de son mal de dos est-elle un un faux mouvement ? Ou en a-t-il plein le dos? car il vit un stress quotidien à son travail ? Peu importe ! La séance de TAC se déroulera selon le même protocole et aura pour objectif d’aller vers davantage de confort. Ainsi les TAC ne s’attachent pas à la cause, mais à «l’inconfort» du patient dans l’ici et maintenant et à son objectif de confort.

TAC et sophrologie

La sophrologie est née dans les années 60 et s’est inspirée de différentes techniques comme la relaxation de Schultz, la phénoménologie, la médiation de pleine conscience, le yoga... À l’époque, les neurosciences et l’imagerie n’étaient pas suffisamment développées pour pouvoir abonder, nuancer ou démentir les principes, les méthodes et l'efficacité de toutes ces techniques.

 

Cette formation enrichie ma pratique, je peux dépoussiérer et moderniser les outils de la sophrologie, que ce soient les relaxations dynamiques (relaxations en mouvements) ou sophronisations (relaxation suivie d’une visualisation) pour les rendre plus efficaces et faire des ponts entre les 2 techniques.

Et je propose également, quand elle me semble bénéfique, une séance de TAC au patient.

Je continue donc à cheminer

et à apprendre dans ma pratique

.... et j’adore ça !


Articles similaires

Derniers articles

Ancrez les bienfaits de vos vacances avec la sophrologie

Fierté d'être parent

Bien dormir avec la sophrologie

Catégories

S'inscrire à la newsletter

Envoyé !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.